Titulaire des plus hautes distinctions dans la classe de Christian Bernard au CRR de Grenoble, Sandra Chamoux intègre brillamment la Haute Ecole de musique (HEM) de Genève dans la classe de Harry Datyner et obtient en 1992 le Premier Prix de virtuosité. 

Lauréate des Concours internationaux Gian-Battista-Viotti et

Ferrucio-Busoni (Italie), elle étudie auprès de Catherine Collard,

Vlado Perlemuter et Yevgeni Malinin.

Musicienne éclectique, Sandra Chamoux s’exprime dans des répertoires très variés aussi bien en soliste qu’en musique de chambre, en France comme à l’étranger (Europe, Chine, Inde, Etats-Unis...).

Elle a joué sous la direction de Jean-Sébastien Béreau, Patrick Souillot, Frédéric Bouaniche, Nathalie Borgel avec qui, au sein de l’orchestre Symphonia Médica, elle a gravé en concert le Concerto n°2 de Rachmaninov.

Elle partage également la scène avec Michel Moraguès, Romain Leleu, Elsa Grether, Sergio Lamberto, Vadim Tchijik ou encore Hélène Dautry et Sonia Wieder-Atherton… Avec Florence Cioccolani, elle a donné l’intégrale de l’œuvre de Rachmaninov pour deux pianos et quatre mains. 

La création contemporaine joue un rôle important dans son cheminement artistique : Philippe Hersant, Jean-Claude Wolff, Sophie Lacaze… et Claire Vazart dont elle a créé sa Sonate pour piano, un trio et un cycle de mélodies, ces œuvres lui ayant été dédiées.

Depuis 2016, Sandra Chamoux travaille avec le baryton Emanuel Cury. Ensemble, ils ont créé le Duo Phidylé dont l’enregistrement des Mélodies de Duparc pour le label Calliope a été récompensé d’un Choc Classica en septembre 2020.


En mai 2021, toujours chez Calliope, un double CD de l’intégrale des Éphémères de Philippe Hersant et des Images de Debussy obtient 5 étoiles Classica, 4 Diapasons et une presse élogieuse en France et en Allemagne.

Professeur de piano au CRD de Nanterre, Sandra Chamoux enseigne aussi dans des  Académies internationales (Nancy, Grand Paris,

Moulin d’Andé…) et est régulièrement invitée à donner des master-class en France mais aussi en Suisse, en Allemagne et récemment en Inde et en Chine.

_JBM9813_edited_edited.jpg

Photo: Jean-Baptiste Millot